palzileri.com
Now reading . UN ESPACE À SURVEILLER

UN ESPACE À SURVEILLER

LA NOUVELLE BOUTIQUE PAL ZILERI A BEYROUTH

L’ouverture de la nouvelle boutique de Beyrouth a sans doute été pour Pal Zileri l’un des événements marquants de l’année 2015, non seulement en termes de succès commerciaux, mais aussi parce qu’elle a vu le lancement de la Fondation Aïshti, premier centre culturel de ce genre de la région.

Ces dernières années, l’effervescente capitale libanaise s’est transformée en plaque tournante de l’art moderne et ses nombreux musées et galeries sont le fier reflet des multiples cultures du pays et de son histoire.
L’un des acteurs clés de ce paysage en évolution constante est Tony Salamé, dont la première boutique Aïshti, ouverte en1990, est devenue au fil du temps une grande enseigne du luxe de la ville.

L’extérieur impressionnant du centre commercial

À la fois homme d’affaires et collectionneur d’art passionné, Salamé a voulu créer une galerie consacrée aux œuvres d’artistes contemporains locaux et internationaux. Coiffé d’une coque rouge en aluminium et avec ses 4000 mètres carrés de surface, ce nouvel édifice scintillant constitue désormais un lieu symbolique de la ville. La galerie prolonge le complexe commercial Aïshti by the Sea, qui accueille boutiques de mode, restaurants, un spa et un bar sur le toit. En tant que partenaire privilégié, Pal Zileri a pris part à l’événement qui pendant trois jours, en octobre dernier, a fêté son lancement en présence de nombreux journalistes, d’artistes et de marchands d’art internationaux.

La boutique Pal Zileri à l’intérieur de Aïshti by the Sea

L’exposition inaugurale, New Skin, orchestrée par le critique d’art Massimiliano Gioni, présentera des œuvres issues de l’impressionnante collection personnelle de Tony Salamé. «Après des années passées à collectionner et à espérer pouvoir un jour en faire profiter la communauté libanaise, ce rêve est devenu réalité», a dit Salamé dans son discours d’ouverture. «Voir que tout s’était mis en place a été un moment de pure émotion».

Aïshti by the Sea, Antelias, Beyrouth; aishti.com

Next post
Une mode punchy

Inscrivez-vous pour rester à jour

E-MAIL

Inscription a réussi

Demande d'information

Nom et surnom

E-MAIL

PAYS

Message